La "dyslexie" ou Trouble Spécifique du Langage Ecrit

"La dyslexie" est un Trouble Spécifique du Langage écrit (TSL écrit). C'est une difficulté persistante d'apprentissage de la lecture, en dehors de tout trouble perceptif (déficit d'acuité visuelle, auditive, ou d'affection neurologique) chez un enfant d'intelligence normale, exempt de troubles psychiques et alors qu'il a été normalement scolarisé." O.M.S.

Ce trouble peut être associé à d'autres troubles:

  • acquisition de la coordination
  • déficit d'attention avec ou sans hyperactivité
  • trouble spécifique du langage oral
  • trouble du raisonnement logicomathématique.

D'une façon générale, si le diagnostic de TSL écrit est posé par un orthophoniste, celui-ci peut juger ou non de la nécessité d'établir d'autres bilans complémentaires (psychomoteur, orthoptiste, psychologique, etc...), afin d'assurer une meilleure prise en charge.

Est-ce un handicap?

La dyslexie, si elle est intense, constitue un réel handicap qui est reconnu:
  • déclaration à la MDPH pour la mise en place d'un "PPS": Projet Personnalisé de Scolarisation
  • rédaction d'un "PAI": Projet d'Accueil Individualisé, dispositif interne à l'établissement scolaire où est accueilli l'enfant
  • "PPRE": Programme Personnalisé de Réussite Educative, dispositif purement pédagogique mis en place par l'équipe éducative où est scolarisé l'enfant
  • etc...

La reconnaissance de ce handicap permettra qu'à l'avenir, ces troubles soient mieux pris en compte, mieux reconnus, et donc moins pénalisants pour l'enfant.

Le traitement?

On peut améliorer grandement les symptômes dont souffre l'enfant par la prescription de rééducations spécialisées (orthophoniste, psychomotricien s'il souffre de Trouble de l'Acquisition de la Coordination "dyspraxie"). Simultanément, on peut éviter (ou limiter) les difficultés scolaires par la mise en place d'adaptations particulières et/ou le recours à des aides techniques (l'ordinateur qui nécessite néanmoins un apprentissage spécifique, prévoir au moins 18 mois).

L'efficacité des moyens mis en œuvre dépend de la précocité du diagnostic et de la bonne coordination entre les divers intervenants (rééducateurs, pédagogues, parents). Ceci garantissant dans la durée, tout au long de la scolarité, la cohérence des aides proposées.